le Vélo Tout Terrain par les chemins de traverse

La pratique du vélo hors des routes trouve ses origines dès le début du 20ème siècle avec les cyclo-muletiers qui exploraient les pistes et chemins non viabilisés avec des bicyclettes robustes qui autorisaient le cheminement à deux roues sur des voies chaotiques. Bien que le vélo tout terrain contemporain (ou « mountain bike ») ne soit apparu que récemment en 1977 outre Atlantique, le caractère itinérant du vélo sur des chemins de traverse ne constitue donc pas une pratique nouvelle. L’émergence de matériels plus performants associée à une relative liberté d’accès aux espaces et sites de pratique qu’il convient de préserver a contribué au développement considérable de cette activité sportive et de loisir, parmi les plus pratiquées en France. En 2014, le Ministère en charge des sports révélait dans une étude statistique que 4.4 millions de français déclaraient pratiquer le vélo tout terrain, dont l’immense majorité hors de tout cadre institutionnel. Cette pratique individuelle s’apparente à d’autres disciplines dont les finalités flirtent pour le plus grand nombre avec la frontière entre le sport et le loisir. Formidable outil de découverte et d'itinérance à travers les territoires, le VTT semble résolument répondre aux aspirations de plus en plus affirmées de notre société moderne en quête d'authenticité et d'immersion en pleine nature.

autres thèmes : Paris > Ardèche à VTT kayak de mer / kayak de rivière / la spéléologie / le canyoning / la via ferrata / grands rappels

Club de VTT : http://labeaumevtt.free.fr

Guides VTT : www.ardeche-velo.com  Vélociste en Ardèche : www.amc7.com
© Mathieu Morverand - Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact

VTT en Ardèche - cliquer ici

Avec une exceptionnelle variété de paysages, de sols et de reliefs, l'Ardèche est assurément une terre propice à la pratique du VTT. Les combinaisons de parcours sont infinies; Néanmoins, le vététiste serait bien mal avisé de s’aventurer sur le premier chemin venu. Bien des sentiers, au premier abord confortables, peuvent devenir rapidement engagés si l’on se trompe de chemin. voir la rubrique

VTT en Lozère - cliquer ici

Créé à la Révolution française en mas 1790 comme de nombreux autres départements, la Lozère constitue le territoire le moins peuplé de France avec une densité de 15 habitants par km². Région très agricole située au sud du Massif Central, la Lozère dispose d'une grande diversité de milieux dont une bonne partie peut être découverte à VTT grâce à un bon maillage de sentiers entre vallées et plateaux. voir la rubrique

VTT en Haute-Loire - cliquer ici

Située au centre est du Massif central, entre Auvergne et Rhône-Alpes, la Haute-Loire est divisée en deux parties distinctes séparées par la vallée de l'Allier qui s'écoule entre Marjeride à l'ouest et territoires du Velay à l'est. Par le caractère très étendu des espaces parcourus, les itinéraires altigériens exigent de la part du vététiste une pratique autonome tant sur le plan physique que mécanique. voir la rubrique

VTT en Auvergne - cliquer ici

Le Massif Central couvre quasiment un sixième de la surface totale de la France, ce qui lui confère une très grande variété de paysages entre volcans et vastes plaines rurales. De cette richesse géologique et humaine, le vététiste hérite aujourd'hui d'un immense réseau de chemins qui permettaient jadis de sillonner ces grands espaces en se faufilant à travers ce dédale de reliefs souvent tourmentés.. voir la rubrique

VTT dans le Gard - cliquer ici

Entre le pays bas du littoral méditerranéen au sud et les corniches cévenoles au nord, le Gard présente une grande mosaïque de milieux variés et différents. Plus de la moitié de la surface du territoire est constituée de landes, de garrigues non cultivées et de parties boisées, ce qui offre au vététiste de vastes espaces naturels à découvrir d'autant plus que le maillage de chemins est très étendu. voir la rubrique

VTT dans la Drôme - cliquer ici

La Drôme est le voisin quasiment symétrique de l'Ardèche dont elle est séparée par la vallée du Rhône, le fleuve roi. Elle se caractérise comme l'Ardèche par une grande variété de milieux et de paysages différents parcourus par un maillage dense de sentiers et de pistes balisés ou non qui conviennent parfaitement à la pratique du VTT dans toutes ses composantes.  voir la rubrique

VTT dans les Alpes - cliquer ici

Les Alpes du nord au sud se prêtent parfaitement à la pratique du VTT du printemps à l'automne. Les reliefs peuvent y être exigeants mais l'on y trouve en général de beaux chemins assez bien entretenus notamment grâce aux activités d'estives à la belle saison. Il est donc possible de monter haut en altitude et de pouvoir ainsi dévaler de très longues pentes pour rejoindre le fond des vallées.  voir la rubrique

VTT dans le Vaucluse - cliquer ici

Le territoire du Vaucluse situé à l'est de la Vallée du Rhône entre Drôme au nord et Bouches du Rhône au sud bénéficie d'une forte notoriété grâce à des sites naturels exceptionnels tels que le Mont Ventoux, son point culminant, ou encore la Fontaine de Vaucluse. Bien que de nombreux sites naturels fassent l'objet de mesures de protection, la plupart des chemins reste accessible au VTT.  voir la rubrique

VTT dans le Var - cliquer ici

Dans l'arrière pays varois, on ne quitte jamais vraiment la Grande bleue du regard. A la faveur d'un col ou d'une crête, l'horizon apparaît toujours au détour des collines recouvertes du maquis ou des petites forêts méditerranéennes. Bien que les altitudes ne soient pas très élevées, on part ici du niveau de la mer et les dénivelés sont donc entiers, ce qui rend les parcours à VTT relativement exigeantsvoir la rubrique

© Mathieu Morverand - Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact