Vous êtes ici : INDEX / Sports de Nature / Canoë-kayak et disciplines associées / Kayak de haute rivière

Kayak de haute rivière

Les parcours de haute rivière se pratiquent quasiment exclusivement en kayak. La discipline est une activité engagée qui recrute, outre une parfaite maîtrise de l'esquimautage et un matériel en parfait état, un excellent niveau technique, une bonne condition physique et une lecture sans faille des mouvements d'eau afin de pouvoir suivre les meilleures trajectoires possibles entre les différents obstacles. Les parcours en eaux vives sont très variés mais on distingue malgré tout deux types de rivières : d'une part les rivières manœuvrières à faibles débits (Corse, Ardèche, ...) et les rivières volumineuses à gros débits (Amérique du Sud, Norvège, ...), chaque parcours nécessitant une technique et des connaissances spécifiques. Compte tenu de l'engagement et des risques liés à l'activité elle-même, la pratique du kayak de haute rivière doit nécessairement s'envisager à plusieurs afin de pouvoir assurer la sécurité collective et individuelle en toutes circonstances.
- voir aussi le rafting : cliquer ici - voir aussi la nage en eaux vives : cliquer ici - voir aussi le kayak de mer : cliquer ici

Kayak de haute rivière en Ardèche - cliquer ici

Par sa grande diversité géologique héritée notamment de sa jeune histoire volcanique, l'Ardèche concentre sur des périmètres relativement restreints une grande variété de vallées encaissées qui abritent de magnifiques rivières. Entre les granits (Beaume), les schistes (Drobie) ou encore les basaltes (Lignon) ou le Gré (Gagnière), l'Ardèche est incontestablement une destination idéale pour la haute rivière.  voir la rubrique

Kayak de haute rivière en Corse - cliquer ici

En langue corse, les cours d'eau son appelés "fium" et sont considérés tant par les corses que par les visiteurs comme de petits paradis de nature sauvage et d'eau claire. Si les rivières corses qui dévalent les pentes sur des roches cristallines ou volcaniques connaissent leur niveau idéal au printemps. Les amateurs d'eaux vives doivent donc choisir le bon moment pour arpenter les innombrables rivières de Corse.  voir la rubrique

Kayak de haute rivière sur l'Isère - cliquer ici

Au coeur de la profonde vallée de la Tarentaise qu'elle a façonné au fil du temps, la jeune Isère se fraie un passage entre de hautes montagnes dont les sommets culminent au delà de 3000 mètres d'altitude. De régime nival, le niveau de la rivière est régulé par plusieurs ouvrages d'art qui permettent de soutenir un niveau d'eau correct même en été. On navigue essentiellement entre Bourg-St-Maurice et Centron.  voir la rubrique

Kayak de haute rivière sur le Guil - cliquer ici

Prenant sa source sous les pentes du Mont Viso, le Guil parcours la vallée reculée du Queyras avant de confluer une cinquantaine de kilomètres plus en aval avec la Durance, elle-même affluente du bassin du Rhône. La rivière offre plusieurs sections navigables de niveaux de difficulté variables. Les parcours les plus prisés se situent entre Château-Queyras et le lac de la Maison du Roy. voir la rubrique

Kayak de haute rivière en Morvan - cliquer ici 

A quelques heures seulement de la capitale, le massif du Morvan est formée de roches métamorphiques (granites notamment) issues de montagnes surgies au Paléozoïque il y a 400 millions d'années lors du plissement hercynien. Rabotées par l'érosion, il subsiste de ces montagnes un massif de petites collines et de vallées où l'on trouve deux belles rivières pour la pratique du kayak, la Cure et le Chalaux. voir la rubrique

© Mathieu Morverand - Brevet d'Etat de Canoë-Kayak et disciplines associés des 1er et 2nd degré - Guide Rafting, Nage en eaux-vives, Haute Rivière et Mer
Photos : Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact