vous êtes ici : Accueil / Voyages / Bretagne

la Bretagne

La Bretagne constitue une destination souhaitée, on n'y passe pas pour aller ailleurs, excepté le marin qui prend la mer pour s'en aller au delà vers le grand large depuis l'un des nombreux ports qui jalonnent le rivage escarpé. Exposé aux vents et aux éléments marins sur trois de ses côtés, au nord, à l'ouest et au sud, ce promontoire sur l'océan connaît un climat pour le moins tourmenté en particulier aux Equinoxes et aux Solstices lorsque les vents de Noroît et de Suroît se mettent à forcir et à lever une houle qui vient violemment se fracasser sur les récifs dans de majestueuses gerbes d'écumes. Cette force et cette rudesse des éléments ont forgé au fil des millénaires un caractère affirmé chez ses habitants très attaché à leur histoire et à leur patrimoine résolument ancrés dans la culture celtique.
voir la rubrique consacrée au kayak de mer en Bretagne : cliquer ici

Breizh lights - lumières de Bretagne - cliquer ici

La Bretagne surprend le visiteur pas l'intensité et la clarté de ses lumières. Sa position avancée sur l'océan, entourée par la mer sur trois de ses côtés, explique sans doute pour partie cette luminosité si particulière qui concourt au charme envoûtant de cette région du bout de l'Europe ("Penn ar Bed") résolument tournée vers le grand Large. Les éclairages y sont parfois si intenses qu'on ne se lasse pas de contempler les paysages quelle que soit la saison et le sens du vent.

le nord - cliquer ici

Avec son trait de côte découpée et ses falaises parfois abruptes précédées de nombreux récifs, les rivages de la Bretagne du nord présentent un caractère affirmé. Ce profil sinueux et rocailleux confère au mariage de l'Atlantique et de la Manche un environnement marqué par de forts courants parmi les plus forts de l'hexagone ainsi qu'un marnage de marées exceptionnel (plus de 10 mètres à Bréhat). Ainsi, les paysages de la Bretagne du nord ne cessent de se renouveler chaque instant de la journée au fil des éphémérides. 

l'ouest- cliquer ici

A l'extrémité de la Bretagne, le territoire du Finistère porte bien son nom. Au delà, le monde terrestre cède la place à l'océan sur des milliers de kilomètres jusqu'aux côtes d'Amérique. Ces côtes et ces îles du large parmi les plus difficiles d'accès (Ouessant, Molène et Sein) sont ballotées par le passage fréquent des dépressions qui peuvent offrir les quatre saisons dans la même journée. Point de départ des aventures du large, ces territoires de fin de terre sont résolument tournés vers l'horizon et les rêves de voyage au long cours qu'il suscite.

le sud - cliquer ici

Distante de quelques encablures de la Bretagne nord et mitoyenne du Finistère, la Bretagne du sud présente des paysages complètement différents. Aussitôt l'embouchure de la rivière de la Laïta franchie, à hauteur du Pouldu, le rivage rocheux cède progressivement la place à de vastes cordons de sable, des plages de Guidel au grand site dunaire d'Etel. Seules les avancées vers le large, notamment la côte Sauvage de Quiberon, et les grandes îles du large, Groix et Belle-île conservent un littoral de falaises escarpées et creusées par l'océan.

© Mathieu Morverand - Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact