île d'Houat

 

Presqu'île de Quiberon

vous êtes ici : Accueil / Voyage / Bretagne / Sud / Golfe du Morbihan

Golfe du Morbihan

En breton, "Mor bihan" signifie "petite mer". Le Golfe du Morbihan est en effet une petite mer intérieure d'une surface de 115 km² parsemée d'innombrables îles et îlots aux paysages en perpétuelle évolution au fil des marées. Séparé de la baie de Quiberon et de l'océan par une ouverture relativement étroite entre Port-Navalo à l'est et Locmariaquer à l'ouest, le Golfe tout entier doit se remplir (le flot) et se vidanger (le jusant) durant les 12 heures environ que dure une marée complète, soit des millions de m3 d'eau brassés à chaque cycle. Ce phénomène génère de violents courants qui deviennent très forts lorsque les coefficients augmentent jusqu'à atteindre près de 10 nœuds (18 km/h) dans certains goulets étroits comme au passage de la Jument ou au seuil de l'île de Berder par exemple. On compte 42 îles dont les deux principales sont l'île aux Moines et l'île d'Arz accessibles au public. La plupart des autres îles et îlots sont des propriétés privées. Profond de 15 km de l'embouchure jusqu'au port de Vannes et large de 20 km d'ouest en est, le Golfe du Morbihan abrite une multitude d'espèces végétales et animales d'intérêt majeur, notamment de nombreux oiseaux marins migrateurs ou sédentaires. En outre, le niveau d'eau ayant évolué au cours des derniers millénaires, certains sites sites datant de l'époque néolithique (- 3500 BC), comme le Cromlech d'Er Lannic, sont partiellement recouverts par les eaux, ce qui révèle que le Golfe du Morbihan présentait sans doute des paysages complètement différents il y a seulement quelques millénaires. Bien qu'une mer intérieure, le Golfe du Morbihan constitue un lieu très apprécié par de très nombreux marins qui y trouvent la possibilité de naviguer quasiment par toutes les temps..
voir la rubrique consacrée au kayak de mer dans le Golfe du Morbihan : cliquer ici - Découvrir le Gorge avec le Passeur des îles : www.passeurdesiles.com

les abords du Golfe du Morbihan - cliquer ici

Au fond de la Baie de Quiberon, l'îlot de Méaban en forme de dôme arrondi se situe à 1,5 mille au sud de l'entrée du Golfe du Morbihan. Il s'agit d'un important lieu de nidification d'oiseaux marins dont le cormoran huppé ainsi que plusieurs espèces de goélands et de sternes. En raison de cet emplacement maritime stratégique, le site fit l'objet en 1803 sous Napoléon Bonaparte d'un projet de construction d'un fort défensif. 

l'entrée du Golfe du Morbihan - cliquer ici

Située entre la Pointe de Kerpenhir (Locmariaquer) à l'ouest et la Pointe de Port-Navalo (Arzon) à l'est, l'entrée du Golfe du Morbihan est relativement étroite (950 m au plus court à Bilgroix) proportionnellement à la superficie de cette vaste mer intérieure, ce qui a pour effet d'occasionner de puissants courants de flot et de jusant très puissants. Toutes les 6 heures en effet, le Golfe se vide ou se remplit intégralement. 

l'îlot d'Er Lannic - cliquer ici

En raison de son environnement privilégié avec un climat tempéré et des ressources accessibles à proximité, la région du Golfe du Morbihan a toujours constitué un lieu convoité. Plusieurs sites remarquables témoignent aujourd'hui de cette ancienne présence humaine dont le Cairn de Gavrinis mais aussi l'îlot d'Er Lannic avec ses alignements de pierres levées datant du néolithique lorsque le niveau de la mer était plus bas.

l'île au Moines et ses alentours - cliquer ici

Ainsi nommée en raison du roi de Bretagne Erispoë qui en fit don aux moines de l’abbaye de Redon, l'île-aux-Moines ou "Izenah" constitue la plus grande île du Golfe du Morbihan, avec une superficie de 310 hectares. En forme de croix longue de 7 km du nord au sud et large de 3,5 km d'est en ouest, l'île présente la caractéristique de ne posséder aucun point distant de plus de 450 mètres de la mer.

l'île d'Arz et ses alentours - cliquer ici

Avec une superficie de 269 ha, l'île d'Arz, ou "Enez Arh" qui signifie "l'île de l'ours", est le seconde île du Golfe du Morbihan dont elle occupe une place centrale entourée d'une multitude d'autres îles plus petites : Drénec, Lern, Illur, Illuric ou encore Spiren. Toute proche à l'est de sa grande voisine de l'Île-aux-Moines, l'île d'Arz se révèle pourtant pourtant bien différente, moins peuplée et plus sauvage. 

Arradon et ses alentours - cliquer ici

Au nord du Golfe, Arradon constitue l'un des plus importants villages du pays vannetais partagé entre agriculture et activités liées à la mer, notamment l'ostréiculture et plus récemment la plaisance. Avec ses 15 km de littoral, cette commune d'origine gauloise ("la colline d'Ara") s'est aujourd'hui résolument orientée vers le tourisme grâce notamment à son accès privilégiée aux vastes espaces du Golfe.

la côte sud du Golfe du Morbihan - cliquer ici

La partie sud du Golfe du Morbihan est accessible depuis l'entrée en se faufilant entre les îles de la Jument et de Hent Tenn et la Pointe de Kerners par des passages étroits parcourus par de puissants courants. On parvient ainsi au mouillage de la cale de Bilouris (Arzon) depuis laquelle il est possible de s'embarquer vers de nombreuses destinations du Golfe soit en kayak soit à bord de navires traversiers traditionnels. 

l'île Tascon et ses alentours - cliquer ici

Rattachée à la commune de Saint-Armel, l'île Tascon (ou "Taskon"), longue de 1,5 km seulement du nord au sud, se situe tout au fond à l'est du Golfe du Morbihan. On y accède par le radier, une chaussée submersible de 400 mètres de longueur qui ne découvre qu'à marée basse pendant environ 5 heures. L'île n'accueille qu'une dizaine d'habitants permanents dont un couple de paysans qui a su conserver la vocation agricole du lieu.

Conleau et ses alentours - cliquer ici

L'étroit passage de Port-Anna près de Conleau permet de rejoindre le port de Vannes tout au nord du Golfe. On y accède par le chenal de Roguédas marqué par une tourelle latérale tribord avant de passer devant la chapelle de l'île de Boëdic puis devant la maison rose de Séné qui possède la particularité de faire partie intégrante de la signalisation maritime en constituant un amer dont la couleur ne peut pas être changée.  

le Passage et la rivière de Noyalo - cliquer ici

Tout au fond du Golfe du Morbihan, au nord-est, se trouve le Passage entre les pointes de Saint-Armel au sud et de Montsarrac au nord (commune de Séné). Succédant à la petite île de Quistinic, ce détroit large de 200 mètres à peine, parcouru par de forts courants lors des vives eaux, marque l'entrée de la rivière de Noyalo qui se déroule sur plusieurs kilomètres jusqu'au chenal de St Léonard, ultime frontière du Golfe du Morbihan.

Arzon et la presqu'île de Rhuys - cliquer ici

Longue de 17 km d'est en ouest, la Presqu'île de Rhuys ferme le Golfe du Morbihan par le sud-est entre l'océan Atlantique au sud et le Golfe au nord. Abritant plusieurs communes dont Saint-Armel, Sarzeau ainsi qu'Arzon à son extrémité (Port-Navalo), la presqu'île présente une topographie typique des reliefs anciens de Bretagne sud constitué de sols cristallins, de schistes et de granit. 

© Mathieu Morverand - Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact