Quelques photos des Rivières de Corse en kayak

En langue corse, les cours d'eau son appelés "fium" et sont considérés tant par les corses que par les visiteurs comme de petits paradis de nature sauvage et d'eau claire. Toutefois l'île de beauté subit un climat à la fois méditerranéen et alpin. Il en résulte un climat souvent tourmenté et des précipitations dont l'intensité et les quantités sont proportionnellement croissantes avec l'altitude. Les différences thermiques entre les étages d'altitude (de 0 à 2706 mètres) provoquent des chocs thermiques importants qui peuvent accentuer la force des éléments lors du passage des dépressions. Portées par des vents locaux souvent violents (mistral, tramontane, libeccio), les précipitations peuvent avoir un caractère diluvien et mettre très rapidement en charge les différents bassins versants de l'île. Les épisodes de crues peuvent être très violents comme ce fut le cas à l'automne 1993 sur la majeure partie des massifs orientaux de l’île. Malgré de forts cumuls annuels, le nombre de jours de précipitations reste relativement modeste - de l'ordre de 70 jours par an en moyenne. Ces épisodes pluvieux se concentrent sur deux périodes : en fin d'automne puis au début du printemps. Ce climat de "montagne dans la mer" tel que le qualifiait le géographe allemand Ratzel en 1882, s'apparente à certains égards au climat des contreforts cévenols. La dynamique des systèmes hydrographiques en est directement impactée. Si les rivières corses qui dévalent les pentes sur des roches cristallines ou volcaniques connaissent leur niveau d'étiage au plus bas en été et au cœur de l'hiver, leur mise en charge devient à nouveau active à l'automne du fait principalement des précipitations et au printemps, en partie grâce à la fonte des neiges. Les amateurs d'eaux vives doivent donc choisir le bon moment pour arpenter les innombrables rivières de Corse. En voici ici quelques unes parcourues en kayak au printemps.
- plus d'infos sur la banque de topos du site Eaux-Vives : cliquer ici

voir aussi quelques photos de Corse  : cliquer ici

© Mathieu Morverand - Brevet d'Etat de Canoë-Kayak et disciplines associés des 1er et 2nd degré - Guide Rafting, Nage en eaux-vives, Haute Rivière et Mer
Photos : Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact

le Fium Orbo - cliquer ici (Corse-du-Sud et Haute Corse)

De régime pluvio-nival, le Fium Orbo (ou "Orbu"), qui prend sa source près du Monte Grosso (alt. 1895 m) pour se jeter en mer Tyrrhénienne, présente plusieurs sections navigables en kayak mais la partie la plus classique se situe au niveau du défilé des Strettes avec un parcours sportif de classe IV d'une longueur d'environ 5 km sous les pentes du village de Ghisoni en rive gauche. Il est possible d'embarquer un peu plus en amont mais on trouvera alors un passage infranchissable qui nécessitera un portage.  voir la rubrique

le Vecchio - cliquer ici (Haute Corse)

De régime pluvio-méridional, le Vecchio qui prend sa source à 1600 m d'altitude près du Monte d'Oro (alt. 2389 m) constitue un affluent du Tavignano et est connu pour ses crues violentes. Les conditions idéales pour entamer la descente classique à partir du pont de la route nationale N.193 sont réunies lorsque le niveau d'eau atteint 1,50 m à l'échelle située au pont de la Nocetta. Il s'agit alors d'un beau parcours avec de nombreux rapides de classe IV et quelques passages côtés classe IV.  voir la rubrique

le Golo - cliquer ici (Haute Corse)

De régime pluvio-méridional, le Golo constitue le plus grand fleuve côtier de l'île de Corse avec une longueur totale de près de 90 km de la source non loin du Monte Cinto (point culminant de Corse) jusqu'à la mer. De nombreuses sections de ce long cours d'eau sont navigables au printemps ou à l'automne à des degrés de difficultés variables. Le parcours ici présenté est la partie du Haut Golo en amont du Lac de Calacuccia. Il s'agit d'un parcours sinueux et engagé de classe IV avec plusieurs passages côtés classe V.  voir la rubrique

Travo - cliquer ici (Corse-du-Sud et Haute Corse)

De régime pluvio-méridional, le Travo s'en va d'abord vers l'ouest vers la Méditerranée avant de rapidement bifurquer au nord- est vers la mer Tyrrhénienne. Près du village de Chisa, le Travo qui prend sa source près du Mont Incudine (alt. 2134 m) constitue l'une des plus belles rivières de Corse avec des passages magnifiques tels que la triple chute. Avec de nombreux passages engagés de classe IV et V, cette rivière impose un rythme soutenu, notamment dans le passage ex- infranchissable à mi-parcours.  voir la rubrique

le Taravo - cliquer ici (Corse-du-Sud)

Le Taravo (ou "Tàravu" en langue corse) qui est un des plus longs cours d'eau de Corse prend sa source près du Col de Verde pour terminer sa course dans le Golfe de Valinco près de Propriano. Cette vallée offre des paysages magnifiques, notamment en aval des Bains de Guitera près du village de Zicavo avec une section de 11 km qui alterne une première partie sportive de classe IV à V en amont du pont de Piconca puis une partie plus calme de classe III et enfin une section à nouveau sportive avec des passages de classe IV et V. voir la rubrique

© Mathieu Morverand - Brevet d'Etat de Canoë-Kayak et disciplines associés des 1er et 2nd degré - Guide Rafting, Nage en eaux-vives, Haute Rivière et Mer
Photos : Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact